Formations. Marie-Charlotte, 19 ans, a suivi la formation du CQP après son BTS d’opticien. Témoignage

Après deux ans d’études au sein de l’école des opticiens de Caen-Normandie SUPVISION, Marie-Charlotte, 19 ans, a obtenu son diplôme BTS Opticien-Lunetier en 2015. Un diplôme qu’elle a souhaité compléter avec une formation qualifiante d’un an : le CQP ou Certificat de Qualification Professionnelle*. Une formation en alternance suivie au sein de l’école SUPVISION (également centre de formation) et dans un magasin d’optique. Elle nous fait part de son expérience.

*Le programme du CQP a changé en 2016. Retrouvez le nouveau programme, ici.

Pourquoi avoir choisi de suivre la formation du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) après vos deux ans de BTS ?

J’ai réalisé que mes deux années d’études en BTS Opticien-Lunetier à SUPVISION étaient passées très vite, trop vite. Et pourtant, j’avais encore soif de savoir ! C’est pourquoi j’ai souhaité compléter mon diplôme avec une formation supplémentaire. Et comme l’école me convenait, que je m’y sentais à l’aise, j’ai décidé d’entamer cette formation à l’école SUPVISION qui est agrée par l’Etat.

Le CQP est une formation qui se fait en alternance. Deux jours à l’école, trois jours en magasin. Avez-vous trouvé rapidement un employeur ?

Au début j’avais entamé mes propres démarches auprès des magasins d’optiques. Et puis finalement, au bout de deux jours, c’est l’école qui a trouvé pour moi… ! Ce sont notamment mes professeurs qui m’on proposé de postuler auprès d’un opticien qui faisait parti de leur réseau et qui était situé à Dive-sur-Mer (Calvados). Une aubaine pour moi car je recherchais un emploi à proximité d’Honfleur, ville dans laquelle j’habite. J’ai eu un entretien d’embauche dans la semaine et… j’ai été prise ! Lorsque l’on est motivé, je pense qu’il n’est pas difficile de trouver un contrat professionnel en alternance.

Que retenez-vous de cette année d’étude ?

Je n’avais pas tant espéré. Cela m’a apporté énormément. A l’origine, je pensais que cette formation était plus un complément d’étude. Finalement, j’ai réalisé qu’elle m’avait véritablement permis de me perfectionner dans le métier d’opticien. Pour moi, le plus important dans ce métier est la technicité, le savoir-faire. Grâce à cette formation, on apprend tout ce qu’il faut savoir sur les lentilles de contact*, leurs réalisations, les adaptations à effectuer sur les clients… On apprend des pratiques que les ophtalmologistes ne prennent pas le temps de réaliser. C’est pourquoi, nous, les opticiens, on se retrouve parfois avec des clients déboussolés face aux lentilles… Avec le CQP nous sommes vraiment en capacité d’apporter toutes les réponses.

Et puis cette formation m’a permis de prendre confiance en moi, notamment en magasin. Je me suis sentie très intégrée et à l’aise. D’ailleurs, mon employeur voulait m‘embaucher à la fin de fin de mon contrat professionnel.

À qui conseillerais-tu cette formation ?

À toutes les personnes qui préfèrent l’aspect technique du BTS*, notamment au niveau examen de vue et lentilles de contacts, mais aussi pour des personnes qui souhaitent avoir plusieurs cordes à leur arc. Pour moi, cette formation est vraiment un plus en magasin. C’est également un savoir-faire et des connaissances supplémentaires à présenter à notre futur employeur. C’est une formation qui nous permet d’avoir un pied dans la vie active et l’autre, dans les études. Cela permet une bonne transition dans le monde du travail. Je conseille aussi cette formation à tous ceux qui sont en magasin depuis longtemps qui souhaitent se spécialiser, ou de se mettre à niveau.